Nous allons vous présenter en détail cette espèce dans différentes parties :

La description du blaireauSa distribution et son habitatLe mode de vie des blaireauxLa protection de Meles melesLes photos de blaireauxLes vidéos sur le blaireau

le blaireau

Profil du blaireau

Classification

Classe : Mammalia (Mammifère)
Ordre : Carnivora (Carnivore)
Famille : Mustelidae (Mustélidé)
Genre : Meles (Blaireau)
Espèce : Meles meles
Nom commun : Blaireau


Description du blaireau

Il s’agit du plus gros animal de la famille des mustélidés. Son poids moyen oscille entre 10 et 18 kg et des records de 30 kg ont été observés. Il peut atteindre 90 cm de longueur (queue comprise mesurant environ 20 cm de long) pour une hauteur de 30 cm au garrot. On le reconnaît aisément par son dos gris, son ventre noir et sa tête noire et blanche. Ses courtes pattes sont entièrement noires, sa petite queue touffue est blanche et ses oreilles sont noires avec les pointes blanches.

On note 5 doigts sur chacune des pattes avec des griffes plus développées sur les pattes antérieures.

Au dessus du crâne, on observe une forte protubérance qui est la crête sagittale (résultat de la soudure pariétale abritant le cerveau) qui se développe avec l’âge. Le blaireau possède 34 dents  dont 18 sur la partie inférieure de la mâchoire et 16 sur la partie supérieure.

Remarque : La femelle est de la même taille que le mâle et se nomme la blairelle et les petits les blaireautins.

Timbre blaireau Timbre blaireau Timbre blaireau
empreinte blaireau

Empreinte du blaireau

Le blaireau possède 5 doigts munis de griffes sur chacune de ses pattes. On note que les griffes des pattes postérieures sont plus courtes que celles des antérieures. Les pattes mesurent à peu près 3.5 cm de large pour environ 7 cm de long.

La longueur du pas avoisine les 50 cm lorsque le blaireau marche à une allure normale.

Distribution et habitat de ce mustélidé

On le retrouve sur la quasi-totalité de l’espace européen et jusqu’en Asie.

Il vit dans des milieux assez variés même s’il préfère les forêts très touffues offrant des sous-bois denses que cela soit en basse comme en haute altitude et il fréquente également les prairies, les clairières, les zones agricoles et parfois même, on le retrouve jusque dans les grands parcs des villes. Il fuit généralement les zones trop humides même s’il apprécie d’avoir un point d’eau à proximité.

blaireau nuit

Photo d’un blaireau prise de nuit

Mode de vie du blaireau européen

Comme le renard, c’est un animal nocturne et crépusculaire qui est discret et timide. Il est très prudent et passe les journées dans son terrier pour n’en sortir que le soir afin de se nourrir. Il est opportuniste et omnivore. Son régime alimentaire est composé de vers de terre, d’amphibiens, d’insectes, de charognes, de petits mammifères comme les campagnols, de petits lapins et de taupes mais il est également végétarien et mange volontiers des champignons, des bulbes, des fruits, du maïs, du blé et du trèfle.

Généralement solitaire, il peut parfois vivre en petites communautés familiales quand les ressources sont suffisantes sur son territoire. Afin de communiquer, on note une importante diversité de cris comme des grognements, des aboiements, des ronronnements ou parfois même des sifflements.

blaireau

Photo d’un blaireau sur un sentier

Cet animal n’hiberne pas mais son activité baisse fortement durant les hivers rigoureux ou il consomme ses réserves de graisse pouvant ainsi perdre jusqu’à 3 kg par hiver.

La maturité sexuelle n’est pas très rapide car c’est seulement à partir de 2 ans que les blaireaux sont en âge de se reproduire. Les accouplements se déroulent dès le début du printemps et la particularité de l’espèce est que l’ovule fécondée va rester « en attente » pendant une période de 10 mois avant de se fixer dans l’utérus, on appelle cela une implantation différée. La blairelle donne naissance en janvier ou février à 3 petits blaireaux (maximum 5) aveugles et sans dents qui sont totalement dépendants de leur mère. C’est uniquement au bout de la 5 ème semaine d’existence que les dents de lait vont pousser et que les yeux vont s’ouvrir. Le sevrage progressif commence à 12 semaines et se termine vers 4 ou 5 mois environ. Les blaireautins vont rester auprès de leur mère durant leur première année de vie.

On note que l’espérance de vie d’un blaireau est de 14 ans en milieu naturel même si des records ont été enregistrés à 16 ans. Malheureusement 50% des petits périssent durant leur première année.

Protection de l’animal

Il n’y a aucune mesure de protection bien particulière pour le blaireau car il n’est pas considéré comme menacé. Accusé à tord comme vecteur de la rage, il a été persécuté durant la seconde moitié du vingtième siècle. Il a disparu d’une partie de son aire de répartition naturelle du fait de la chasse et du piégeage. La destruction et la dégradation de son milieu naturel sont également des facteurs de la diminution des populations.

Les photos de blaireaux

Voici une sélection de photos de cet étrange animal qu’est le blaireau. N’hésitez pas à faire des commentaires ou nous envoyer vos photos afin de les faire partager.

blaireau

Photo d’un blaireau

blaireaux

Photo d’un groupe de blaireaux

blaireau

Gros plan sur la tête du blaireau

blaireau

Photo d’un blaireau sur l’herbe

blaireau forêt

Photo d’un blaireau en forêt

blaireau

Photo du blaireau en milieu naturel

terrier blaireau

Photo d’un blaireau et de son terrier

Les vidéos sur le blaireau

Voici une petite série de vidéos sur le blaireau européen dans son milieu naturel.

Vidéo blaireau nuit

Vidéo d’un blaireau par une caméra nocturne

Vidéo blaireau

Vidéo d’un blaireau en milieu naturel

Vidéo blaireau

Un blaireau en Grande Bretagne

Publicités