Vous êtes ici : Vous êtes sur le site des animaux sauvages de France. » Mammalia » Cetartiodactyla » Bovidae » Le bouquetin des Alpes, Capra ibex

Le bouquetin des Alpes, Capra ibex

Bouquetin des AlpesLe mâle s’appelle le bouc, la femelle se nomme une étagne et son petit est le cabri.

Classification

Classe : Mammalia (Mammifère)
Ordre : Cetartiodactyla (Cétartiodactyle)
Famille : Bovidae (Bovidé)
Genre : Capra (Chèvre et Bouquetin)
Espèce : Capra ibex
Nom commun : Bouquetin des Alpes

Description de Capra ibex

C’est un ongulé qui ressemble vulgairement à une chèvre mais avec une silhouette plus trapue. A taille adulte, le bouquetin atteint jusqu’à 95 cm de hauteur au garrot avec une longueur corporelle comprise entre 130 et 150 cm pour les mâles et de 100 à 130 cm pour les femelles. Les boucs sont également plus lourds avec un poids moyen oscillant de 70 à 110  kg et seulement de 40 à 75 kg pour les étagnes. Le bouquetin est donc un mammifère massif et court sur pattes.

Mais on distingue le mâle de la femelle grâce à la grandeur de ses cornes, qui pèsent jusqu’à 6 kg, et mesurent jusqu’à 1 m alors que celles des femelles ne dépassent que rarement 20 cm. On note que les cornes ont une seule courbure et qu’elles sont annelées avec des bourrelés bien marqués. Enfin les mâles ont également une courte barbe.

La couleur du pelage varie sensiblement en fonction des saisons. En hiver, il s’épaissit et prend une teinte brun foncé  parfois même quasiment noire. Au printemps, les bouquetins muent et leur poil prend une couleur brun clair avec une tête un peu plus grise pour les femelles. A cette même période, les bouquetins ont un pelage beige au niveau du ventre et noirâtre au niveau du bas des pattes et de leur courte queue (10 à 15 cm).

Distribution et habitat

On retrouve le bouquetin dans les Alpes françaises et italiennes, en Suisse, en Autriche, en Bulgarie, en Yougoslavie et dans le sud de l’Allemagne. Cette espèce a failli disparaître à la fin du XIXème siècle puisqu’il ne restait que quelques individus dans le Piémont seulement. Grâce à une protection et de nombreuses réintroductions, son aire de répartition ne cesse de s’étendre.

Cet animal fréquente les zones montagneuses, plus particulièrement les zones difficilement accessibles comme les falaises, les éboulis, les sommets rocheux à des altitudes pouvant aller de 1000 m à plus de 3200 m et les hautes prairies. En hiver, les bouquetins descendent au bas des montagnes afin de se réfugier du froid et pour se nourrir dans les forêts où les couches de neige sont moins épaisses.

Femelle bouquetinBouquetin mâle

Mode de vie du bouquetin

Le bouquetin est un mammifère principalement diurne qui est très actif au crépuscule et à l’aube. En été les mâles vivent dans des hardes composées d’individus du même sexe mais les vieux boucs peuvent aussi vivre en solitaire. Les femelles vivent également dans des hardes avec leurs petits.

Cabri bouquetinLa période du rut a lieu pendant l’hiver entre le mois de décembre et la fin du mois de janvier. Les étagnes vont abandonner leurs petits de l’année passée pour un nouveau cycle de la vie. Le rut peut entraîner des affrontements violents. Les mâles vont ainsi quitter leur harde et aller voir les troupes de femelles pour s’accoupler. L’étagne va être poursuivie par le mâle et celui-ci va adopter une étrange attitude qui est de tendre les naseaux en direction de la femelle, langue pendante et cornes rejetées vers l’arrière tout en grattant la terre, par moments,  avec son sabot.

La gestation va durer 5 mois 1/2 et la femelle mettra bas entre le mois de mai et le mois de juin. On note qu’elle va s’isoler de la harde afin de mettre bas. Généralement l’étagne donne naissance à un petit et très rarement deux qu’elle va allaiter pendant 2 mois. Quelques heures après sa naissance, le cabri saute sur ses pattes et se met aussitôt à grimper et courir auprès de sa mère. Dès qu’il a faim, il se met à émettre un son (cri) pour signaler son besoin.

Petit bouquetinLes bouquetins sont herbivores, leur régime alimentaire est composé de graminées, de petites pousses, de bourgeons, de lichens et de fruits des bois quand ils en ont l’opportunité.

L’espérance de vie des bouquetins est estimée entre 15 et 20 ans en milieu naturel et la maturité sexuelle est atteinte durant leur troisième année.

 

Protection et prédation

Le bouquetin n’a presque pas de prédateur dans les Alpes. Hormis les aigles menaçant les cabris et le loup gris qui peut attaquer les adultes en hiver quand ils descendent au bas des montagnes, il n’a pas d’autres prédateurs naturels. Par contre, l’homme chasse les bouquetins mais les prélèvements sont surveillés et contrôlés pour une meilleure protection des populations.

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici