Vous êtes ici : Vous êtes sur le site des animaux sauvages de France. » Mammalia » Carnivora » Canidae » Le loup gris, Canis lupus

Le loup gris, Canis lupus

Le loup est un des animaux qui fait le plus peur à l’homme alors qu’il est totalement inoffensif. Cette image négative est due aux nombreux contes et légendes qui alimentent la peur du loup. On l’appelle également loup commun ou encore loup d’Europe.

Nous allons vous présenter en détail cette espèce dans différentes parties :

La description du loup gris Sa distribution et son habitatLe mode de vie des loups La protection de Canis lupus Les photos de loups Les vidéos sur le loup

Classification

Classe : Mammalia (Mammifère)
Ordre : Carnivora (Carnivore)
Famille : Canidae (Canidé)
Genre : Canis
Espèce : Canis lupus
Nom commun : Loup

Description du loup

Loup grisC’est un animal ressemblant très fortement à un grand chien de type Husky même si il est plus puissant de par sa mâchoire et sa musculature. Il est relativement haut sur pattes atteignant 70 à 80 cm au garrot. Les mâles peuvent peser jusqu’à 75 kg mais leur poids moyen est d’environ 50 kg et ils sont plus gros que les femelles qui ne dépassent guère les 45 kg.

L’épaisseur ainsi que la couleur de son pelage varient en fonction de son milieu de vie.  Il peut donc être gris, blanchâtre, brun à jaunâtre avec une coloration plus foncée sur le dos. La longueur de son corps (tête comprise) peut atteindre 1.6 m de longueur.

On note une dentition composée de 42 dents dont 20 sur la mâchoire supérieure et 22 sur la mâchoire inférieure. Les crocs peuvent mesurer jusqu’à 6 cm de longueur.

La femelle est appelée la louve et le petit le louveteau.

Les sous espèces de Canis lupus

Les sous espèces de Canis lupus sont actuellement au nombre de quinze, réparties sur trois continents (Europe, Asie et Amérique du Nord). Elles se sont adaptées aux différents milieux climatiques et sont donc aujourd’hui plus ou moins différentes morphologiquement.

Image d'un loup grisPhoto d'un gros loup grisTimbre du loup

trace d'un loupLe loup possède 4 griffes non rétractiles sur chacune de ses pattes. Ses empreintes se confondent facilement avec celles d’un gros chien, les pattes antérieures mesurent en moyenne 11 cm de long pour 10 cm de large, alors que les postérieures sont plus petites et mesurent 8 cm de long pour 7 cm de large. Le loup adulte se déplace la plupart du temps au trot et sa longueur de pas est équivalente à 1 m. Quand il marche sa longueur de pas est comprise entre 70 et 90 cm.

Les excréments du loup sont cylindriques et ressemblent à ceux laissés par les chiens, à la différence qu’elles ont généralement une grande quantité de poils. Ils sont gris foncé et mesurent 10 à 16 cm de long pour un diamètre de 2,5 à 3,5 cm.

Habitat de ce canidé

L’habitat du loup est très variable ; on peut le rencontrer à la fois dans un désert comme dans la toundra Sibérienne en passant par les forêts, les garrigues, les montagnes ou les abords des villes.
Il préfère avant tout les zones où il trouvera des proies et également des zones protégées où il trouvera le repos dont il a besoin. Il peut éventuellement faire de petites migrations en fonction de la saison. Les animaux vivant jusqu’à 3000 m d’altitude en montagne descendent dans les vallées (au dessous de 1100 m) car les proies descendent elles aussi. Il se contente donc de suivre les animaux qu’il chasse.

Loups grisLoup danger

Mode de vie du loup

Cet animal sauvage vit en petits groupes appelés « meutes » ou « clans » d’une douzaine d’individus. Leur vie sociale est très hiérarchisée, dans chaque groupe on distingue un mâle et une femelle dominante que l’on surnomme le couple alpha. C’est eux qui dirigent la meute et qui se reproduisent (les autres n’ont pas le droit de se reproduire). Les louveteaux font partie de la meute durant les deux premières années puis ensuite une série de combats leur permettra d’intégrer ou non celle-ci. Quand ils ne sont pas intégrés, ils vont partir à la recherche d’un autre territoire ainsi que d’un ou d’une compagne.

Parfois certains loups peuvent défier le mâle dominant pour tenter de le battre en combat singulier et ainsi prendre sa place. La superficie du territoire d’une meute fait en moyenne 200 km² même s’il peut être plus grand dans les grands espaces ou la nature est peu abondante en proies.
Ils sont carnivores et leur régime alimentaire est essentiellement composé d’ongulés, c’est-à-dire de rennes, de chevreuils, de cerfs, de mouflons, de chamois, de bouquetins et de moutons. Ils ne dédaignent pas de chasser des renards, des blaireaux, des écureuils, des petits sangliers, des rongeurs (marmottes, lapins), des volailles et s’alimentent aussi de charognes. En hiver, il est possible de les voir pêcher des saumons ou des truites dans les cours d’eau et ils peuvent consommer des fruits en automne.

Loup sauvage

Le loup vit essentiellement la nuit et au crépuscule et passe ses journées à dormir. La période de l’accouplement (le rut) se déroule à la fin de l’hiver. Après une soixantaine de jours de gestation, la femelle dominante va donner naissance entre 5 et 8 louveteaux dans une tanière creusée dans le sol et a souvent proximité de l’eau.
L’espérance de vie des loups est d’en moyenne 6 à 8 ans en milieu naturel mais en captivités des individus ont vécu 15 ans. La maturité sexuelle est atteinte à 18 mois.

On note : les loups communiquent par des hurlements, aboiements et gémissements. Des gestes leur permettent également de communiquer. Le mâle dominant marque son territoire avec son urine.

Les sens du loup

Sa vue n’est pas extrêmement développée même si elle lui permet de se déplacer la nuit. L’iris jaune-doré des yeux du loup est phosphorescent la nuit. Un phénomène dû à la présence d’un tissu oculaire particulier qui lui permet une vision correcte même lorsque la luminosité est faible. Par contre son odorat est particulièrement développé et lui permet de pister ses proies lors de la chasse. Enfin l’ouïe du loup est très fine et lui permet d’entendre ses proies ou les cris de ses congénères.

Protection de Canis lupus

Autrefois répandu dans toute l’Europe, aujourd’hui le loup a disparu de la majorité de celle-ci. Petit à petit on le réintroduit comme dans les Alpes françaises où des populations conséquentes commencent à se reformer. Les éleveurs de moutons tuent régulièrement des loups à cause des attaques sur le bétail.

Ils sont aujourd’hui protégés par la législation française, européenne et internationale.

15 commentaires “Le loup gris, Canis lupus

  1. linouche du 42 :

    j’adore les loups ce sont “mes petits chouchou” depuis que j’ai 4 ans (c’était la première fois que j’ait ue tout les baltos) je l’adore comme perssone peu les amés!!!

  2. Florence :

    Je ne sais pas pourquoi, mais moi aussi j’adore les loups et tout ce qui s’y rapporte.
    Je bondis lorsque j’entends dire que des éleveurs de moutons les tue à cause du carnage qu’ils font dans les troupeaux.
    Ils étaient là bien avant nous, et seront encore (j’espère) bien après nous si on leur en laisse l’occasion. Ce sont des êtres vivants, tout comme nous, et ils sont le droit de vivre autant que nous.
    Laissez leur la place qu’ils méritent pour cela, ne le priver pas de leur habitat, et ils laisseront les hommes tranquilles.
    PITIE arrêtez vous ce massacre contre eux.
    Respectez les et ils vous le rendrons !
    VIVE LES LOUPS ET TRES LONGUE VIE A EUX!

  3. Eric :

    J’ai lu vos deux commentaires Linouche et Florence moi aussi je suis complètement daccord avec vous,les loups me passionne depuis que je suis tous bébé,parfois je révait d’eux,mes préferes sont les loups blancs d’Alaska et aussi les loups noirs des forêts d’Amérique du nord,je les ais toujours aimé.Ce qui m’énerve le plus ce sont les chasses aux loups et les éleveurs qui feule comme quoi les loups manges leur bétailles LES LOUPS ETAIENT LA BIEN AVANT VOUS MESSIEURS SI VOUS ETES RAGEUX FACE A EUX PAR CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS METTRE VOS BETAILS DANS DES ENDROITS SECURISES VOUS NAVEZ QUA ALLEZ AILLUERS VOILA CEST TOUT CE QUE JAI A DIRE
    VIVE LES LOUPS ET LONGUE ET GRANDE VIE A EUX ENCORE HEUREUX HEIN!!!!les loups du Yellowston ont disparue pendant plus de 60 a,s et cela a crée un désiquilibre naturel a cause de simple hommes qui croyait qu’ils allaient se faire bouffer quand on reflechit un peu on troue bein qu’on en peut pas être cons a ce point quoi mince.Encore heureux que le docteur Smith a réintroduit les loups dans le parc du Yellowston.voila c’est tout ce que javait a dire en ce moment j’écris un exposé sur les loups leur habitat leur caractère et tout et tout
    VOILA!!!!!longue vie aux loups,éspérnt qu’ils vivront aussi longtemps que nous.

  4. Christian Hoffmann :

    J’aimerais ajouter mon “grain de sel” comme on dit à ce débat.
    Je me suis mis à réfléchir sur le problème de la mauvaise réputation dont “jouit” à ses dépends cet animal. Je dois dire avant tout que je suis attaché sentimentalement à lui pour toutes sortes de raisons…
    Mais je pense qu’il a été pendant des siècles assimilé aux fantasmes qui obsèdent nos sociéts occidentales: Son nom était rattaché à ce que nous appelons de nos jours un prédateur sexuel. On raconte qu’on aurait trouvé de temps à autres des cadavres de personnes dévorées par les loups. Mais ce que je crois c’est que les victimes, principalement femmes et enfants et vieillards ou de rares hommes ont fort bien pu êtres les victimes d’actes de brigandage, de viols et de pédophilie. Et que les assassins, pour cacher leurs forfaits et ne pas être dénoncés, tuaient leurs victimes qu’ils laissaient sur place. les loiups n’ont fait que leur travail d’équarisseurs naturels comme ils l’auraient fait de n’importe quelle autre dépouille.
    Bon, voila! Juste un petit mot de plus: Merci, mon frère pour l’ecellent travail que tu fait pour assurer la santé et l’équilibre naturel de notre écosystème commun!

  5. Gael :

    C’est vraiment honteux que sur un site (ce n’est pas le seul malheureusement) qui se veut “sérieux” on puisse lire des contre-vérités aussi énormes : LE LOUP N’A PAS ETE REINTRODUIT EN FRANCE. Il est revenu naturellemnt d’Italie. Tous les loups présents en France sont issus de ces souches italiennes. Les infos nationaux arrive a relayer ces conneries et cela change beaucoup de choses à la problématique.
    Il s’agit d’une vrai problématique en effet et cela ne sert à rien de rejetter la faute sur les éleveurs qui ne travaillez plus avec le loups dans nos montagnes depuis les années 30. Ils faut qu’ils réapprennent à travailler avec, il faut au contraire les aider. Que serait les Alpes sans éleveurs???
    Vos commentaires sont bien naïfs et n’aideront pas qu’on accepte mieux le loups dans les milieux concernés. C’est consternant de lire tout ça, élevez un peu le niveaux et corrigez vos fautes d’orthographes et vos erreurs sur votre site.
    Et surtout faisont en sorte que les travailleurs de la montagne puisse cohabiter avec cet animal qui est une richesse pour nos Alpes.

  6. Mathgym :

    Bonjour ! Je dois faire un exposé sur les loup. Jusqu’à présent je ne trouvais rien de très satisfaisant mais je suis tmbé sur ce site qui m’a beaucoup aidé. Alors merci et bonne continuation ! 🙂

  7. Emma Rose :

    J’adore les loups! Et je suis ennemi des chasseurs, les loups sont innoncent il ne tue pas le humains et il ne les attaque pas!:(

  8. Maryse :

    Bonsoir tout le monde, je ne suis pas totalement d’accord avec Florence mais je partage l’avis de Gael. Bien sur le loup était là avant nous mais si le pastoralisme disparaissait se serait très grave pour la vie montagnarde. J’ai trop d’estime pour notre ami le loup pour ne pas réagir quand un seul de son espèce est tué pour conserver les troupeaux. Je suis sur que les moutons et le loup peuvent vivre tout les 2 dans nos belles montagnes Françaises. Les fautifs se sont nous les hommes et cet urbanisme qui ne cesse de croître. Si le loup mange les moutons s’est qu’il manque de place et pas assez de gibier naturel pour lui. Je suis pour la réconciliation du loup et des moutons. J’y crois: un jour viendra où les éleveurs pourront vivre de leur passion et le loup mener une vie en paix.

  9. admiral chaucer :

    Bonjour tous le monde, je fais un presentation sur les loup. Si vous aves un conte gmail donne moi le et vous pouvez lire moi presentation. Moi aussi j’aime beaucoup les loup. mon courielle est: admiralchaucer@gmail.com

  10. Cheloniophilie :

    Bonjour,
    Je vous invite à me faire parvenir cela sur mon mail webmaster@cheloniophilie.com afin que je puisse voir si il y a des informations que je pourrai éventuellement compléter à cette fiche.

    Cordialement

  11. Black Wolf :

    Je vous conseille de lire un livre Un homme parmi les loups. Moi qui n’aime pas la lecture, je me suis régalé. J’aime les loups c’est une passion. Je m’en suis fait graver un sur ma peau histoire d’être lié à cette animal d’une pur beauté. Le loup est le seul animal qui est considéré comme l’homme en tant que prédateur puisque il y a une hiérarchie ainsi qu’une communication entre chaque individus. Dans une meute on différencie les loups par les Alphas, Les Bêta, Les gammas et les omégas. Chacun ayant un rôle très important pour la meute. Au vu de ce que notre espèce fait chaque jour, je préférerai être un loup libre qu’un homme enchainé par cette drôle de société. Salutations à vous tous.

  12. Jana Loup :

    j’adore les loup et j’ai 12 ans. Mon reve est d’avoir un loup car tout mes ami me disent : il sont dangereux mais je ne les crois pas. Si eu crois que les loup son mechant c’est leur probleme et moi si un jour j’en voie un je ne le prendrai surement pas parce que, il est surement dans son habita et il ne faut pas le deranger mais je prendrai quand meme une photo de lui normal.

  13. Ly :

    Je ne suis pas tout à fait d accord avec toi, adopter un loup , c est certes . Mais cela serait le priver de sa liberté , un loup n est pas un chien.
    Même si tu admires cet animal comme beaucoup de personnes, en adopter un serait contre nature car c est un animal sauvage .
    Même si tu lui offre tout l’amour dont un chien aurait rêvé, jamais il n sera aussi heureux que dans la nature avec ses congénères !
    Quand on sait qu un Husky doit courir plus de 40 km par jour , imagine un loup !

  14. Karine :

    Habitat de ce canidé

    L’habitat du loup est très variable ; on peut le rencontrer à la fois dans un désert comme dans la toundra Sibérienne en passant par les forêts, les garrigues, les montagnes ou les abords des villes.
    Il préfère avant tout les zones où il trouvera des proies et également des zones protégées où il trouvera le repos dont il a besoin. Il peut éventuellement faire de petites migrations en fonction de la saison. Les animaux vivant jusqu’à 3000 m d’altitude en montagne descendent dans les vallées (au dessous de 1100 m) car les proies descendent elles aussi. Il se contente donc de suivre les animaux qu’il chasse.

  15. Amar :

    Il y a une sérieuse erreur dans la partie protection de Canis Lupus :
    En effet le loup n’a pas était réintroduit dans les Alpes Française mais est revenu spontanément depuis l’Italie. Cela change la donne !

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici