Vous êtes ici : Vous êtes sur le site des animaux sauvages de France. » Mammalia » Carnivora » Le lion, Panthera leo

Le lion, Panthera leo

Le lion

Classification

Classe : Mammalia (Mammifère)
Ordre : Carnivora (Carnivore)
Famille : Felidae (Félidé)
Genre : Panthera (Pantheriné)
Espèce : Panthera leo
Nom commun : lion

Description du lion

Le lion est le second plus grand des félins (après le tigre de Sibérie) avec une taille de 1,5 à 2,5m de long pour un poids pouvant atteindre 250kg à l’âge adulte, il est le plus grand du genre Panthera. Les mâles sont plus longs et plus lourds que les femelles mais ils sont surtout très différents physiquement grâce à leur énorme crinière laineuse qui fait le tour de leur cou. Sa hauteur au garrot avoisine les 1,2m ce qui en fait un très beau prédateur. La crinière n’apparait chez les jeunes mâles qu’à partir de 3 ans et avec le temps elle va s’assombrir.

Le lion à la tête large, un museau plutôt long et de courtes oreilles. Ils sont dotés d’une longue queue beige ou jaune munie à son extrémité d’une touffe noire dans laquelle se trouve un petit éperon pratiquement invisible de 1 cm de long. Le lion est de couleur fauve clair à brun ou roux foncé. Son cou et le dessous de son ventre sont bien plus clairs (plutôt beiges voir blancs).

Le lion a une mâchoire puissante contenant 30 dents au total dont 4 crocs et 4 dents carnassières lui permettant de trancher parfaitement la chair de leurs proies.

Patte du lionLe lion marche à une allure approximative de 4km/h mais il peut courir assez vite sur une courte distance atteignant ainsi les 50km/h. Enfin ses courtes pattes puissantes lui permettent tout de même de faire des bonds jusqu’à 12 mètres. Leurs pattes sont munies de griffes puissantes mais qui ne leur permettent pas d’être de bon grimpeur (le poids n’aidant pas).

Sous-espèce de Panthera leo

Aujourd’hui 8 sous-espèces sont reconnues :

– Panthera leo persica que l’on nomme également « lion asiatique » qui est aujourd’hui très menacé puisqu’il subsiste seulement environ 300 individus en Inde.

Panthera leo leo que l’on appelle le « lion berbère » qui vivait à l’origine du Maroc jusqu’en Egypte. Il existe cependant une centaine d’individus faisant très probablement partis de cette sous-espèce au zoo de Rabat.

Panthera leo senegalensis qui est en réalité le lion d’Afrique de l’ouest et que l’on retrouve du Sénégal jusqu’au centre de l’Afrique.

Panthera leo azandica qui est un lion que l’on retrouve uniquement au nord du Congo.

Panthera leo nubica qui est le lion d’Afrique de l’est vivant en Ethiopie, au Kenya, en Tanzanie et au Mozambique.

Panthera leo bleyenberghi qui est le lion qui vit au sud-ouest de l’Afrique, en Namibie, au Botswana, en Angola, en Zambie et au Zimbabwe. On l’appelle le « lion du Katanga ».

Panthera leo krugeri qui est un lion vivant dans le sud-est de l’Afrique notamment dans le nord de l’Afrique du Sud et dans le sud-est du Botswana.

Panthera leo melanochaita est une espèce qui a disparu à l’état sauvage mais qui vivait dans l’extrême sud de l’Afrique.

Une lionneLion Afrique

Habitat du lion

Les lions affectionnent les zones légèrement boisées avec des paysages plutôt ouverts. Ils préfèrent les prairies à herbes hautes et les savanes sèches ou humides. On le retrouve également en altitude jusqu’à la limite des neiges à partir du moment ou il y a une quantité raisonnable de proies. On ne le trouve cependant pas dans les zones de forêts tropicales et dans les zones désertiques.

Mode de vie du lion

Lion chasseLe lion est un mammifère très sociable qui vit en groupe composé d’un nombre important de lionnes (au nombre de 5 à 20) avec leurs petits et d’un à trois mâles qui dirigent le groupe. Les autres mâles sont des nomades et vivent soit seul ou soit par deux. Dès la maturité sexuelle, les jeunes mâles sont chassés de leur groupe et ils deviennent donc solitaires jusqu’à ce qu’ils arrivent à chasser un mâle dominant d’un groupe. Leur communication est basée sur des rugissements, des ronronnements et des grognements.

C’est un félin diurne et surtout crépusculaire mais qui peut être nocturne quand il est chassé ou dérangé par l’homme. Il se repose durant près de 20 heures par jour et seules les lionnes partiront chasser en groupe car les mâles sont beaucoup moins rapides et agiles cependant ils peuvent achever la proie que les femelles ont immobilisée.

C’est un grand carnivore qui est plutôt opportuniste et qui adapte ses chasses en fonction du gibier qu’il peut trouver. Il chasse donc des gazelles, des zèbres, des antilopes, des gnous, des impalas, des petites girafes, des phacochères ou encore des buffles. Un lion adulte peut manger jusqu’à 35kg de viande par repas, il est donc préférable que les proies soient grosses pour les groupes importants.

La maturité sexuelle est atteinte vers l’âge de trois ans. Les lionnes sont comme les chattes, elles ont une période de chaleur qui dure environ 4 jours et durant laquelle le mâle peut s’accoupler plus de 40 fois avec la femelle. La période de gestation va durer entre 110 et 120 jours au terme de laquelle la femelle va donner naissance de 1 à 6 petits lionceaux pesant 1,5kg. A leur naissance, les lionceaux sont aveugles et faibles ce qui les rend très vulnérables dans leur environnement. Le sevrage dure 6 mois et ils seront aptes à chasser dès 11 mois.

L’espérance de vie d’un lion est d’une vingtaine d’années.

Les lionceaux

Protection et prédation

Le lion est en haut de la chaine alimentaire en Afrique. C’est un super prédateur qui n’a pas vraiment de prédateurs. Les hyènes peuvent cependant blesser mortellement un lion qui serait affaibli ou qui serait en train de défendre une carcasse d’une proie. Les éléphants et les girafes craignent également le lion mais peuvent lui infliger des blessures mortelles. Les jeunes peuvent être la proie de panthères, de léopards, de guépards et même de gros pythons.

Le lion d’Afrique est sur la liste rouge de l’IUCN et il est considéré comme une espèce vulnérable étant donné les diminutions importantes des populations. Le lion asiatique est considéré comme une espèce en voie d’extinction puisqu’il ne reste aujourd’hui que 200 à 300 individus.

5 commentaires “Le lion, Panthera leo

  1. BESSONNARD Pierre :

    Le lion n’est pas le plus gros des félins, ni le plus grand du genre panthera. La sous-espèce du tigre appelée tigre de Sibérie (Panthera tigris altaica), mesure de 2,70 m à 3,80 m pour un poids de 180 à 350 kg.
    Bravo pour ce site magnifique et particulièrement instructif.

  2. Cheloniophilie :

    Bonjour Pierre,
    Merci pour cette information que je confirme après une rapide recherche. Merci pour votre attention et votre participation.
    En effet le tigre de Sibérie peut atteindre les 350kg pour les mâles alors que la moyenne chez un lion adulte avoisine les 200kg.

  3. marco paquin :

    mais le plus grand de tous . n est pas . le Tigre de Siberie , non plus . mais le melange du Tigre de la Siberie ou du Becales , aux Lion ….. sa peu allez a plus de 500 Kg et bien plus c est 2 fois la tailles du lion ….. voila 4 000 ans voir le Lion d Ameriques ou le Lion de Cavernes …..

  4. lena BOERLE :

    d’apres moi et mes recherche ce serait le tigre de l’amour (une espece en voie de disparaition) qui serait le plus grand…
    il mesure pres de 4m et long et 1m et quelque de hauteur et il est tres dangereux et il est intelligent a se que sait d’apres le live de John vallant : le tigre

  5. Ross Wind :

    Le corps du tigre est plus allongé, mais le lion est plus grand. Selon les chiffres officiels des autorités fauniques sibériennes, en réalité les tigres de Sibérie et du Bengale sont semblables et leur poids moyen est bien inférieur à 225 kg. Dans la réalité rare sont les félins (lion ou tigre) qui atteignent 225 kg. Serte, les félins qui atteignent un poids plus élevé existent. Toutefois c’est l’exception et non la norme. Néanmoins en captivité certains félins surtout les tigres ont tendance à prendre du poids. Mais nous parlons ici d’obésité n’est-ce pas? On ne se fait pas de muscles en restant emprisonné et nourris sans ou peu d’efforts. Plusieurs ont constaté par le passé, une énorme différence, en matière de férocité et de force musculaire, entre un félin captif et un à l’état sauvage.

    Si nous consultons les combats historiques lion/tigre sur film le lion en ressort vainqueur et le tigre finit toujours par vouloir prendre la fuite. Poids versus poids, chez les mammifères, il n’y a pas de plus musclé qu’un lion mâle dans la force de l’âge. La puissance de frappe du lion est légendaire. Parce qu’il possède une force exceptionnelle, il est très confiant. Il peut se permettre d’être plus téméraire que n’importe quel autre prédateur sur terre. Le lion est accompagné d’une force de caractère, d’une ténacité et d’un courage bien supérieur au tigre. Il est un bien meilleur combattant. Nul n’est invisible, toutefois dans la majorité des combats justes entre un lion et un tigre, le lion mâle sera vainqueur.

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici