Vous êtes ici : Vous êtes sur le site des animaux sauvages de France. » Mammalia » Carnivora » La loutre commune, Lutra lutra

La loutre commune, Lutra lutra

La loutre commune

Classification

Classe : Mammalia (Mammifère)
Ordre : Carnivora (Carnivore)
Famille : Mustelidae (Mustélidé)
Genre : Lutra (Loutre)
Espèce : Lutra lutra
Nom commun : Loutre d’Europe

Description de la loutre

La loutre commune a une allure typique des mustélidés avec son corps allongé et ses courtes pattes. Son corps mesure entre 60 et 85 cm de long pour les animaux adultes. La hauteur au garrot de la loutre d’Europe n’excède pas les 30 cm. Elle possède une grande queue effilée de 35 à 55 cm de long, épaisse au niveau de la base et fine à l’extrémité. Ses pattes courtes et robustes sont munies de 5 doigts comportant des griffes pointues. On note que les doigts sont palmés.

Ses oreilles sont très courtes (2 à 3 cm de longueur). Son museau court et obtus possède de longues vibrisses blanches de 20 cm qui l’aident à la recherche de proies durant la nuit et en eau trouble. Ses narines sont obturables et sa silhouette hydrodynamique en fait un animal amphibie parfaitement adapté à la vie aquatique.

Le dos de la loutre est brun et son ventre est brun clair à gris-blanc. Généralement la coloration est plus foncée en hiver qu’en été. Son pelage dense, assez ras est imperméable. Il est composé de deux sortes de poils, la bourre qui est claire et épaisse lui assure une protection thermique dans l’eau et les jarres qui sont les poils longs et bruns sur lesquels l’eau glisse.

La loutre possède 36 dents dont 18 dents sur la partie supérieure de la mâchoire et 18 sur la partie inférieure.

Remarque : Le dimorphisme sexuel est prononcé chez cette espèce, les femelles pèsent que 5 à 8kg et sont un peu moins grandes que les mâles qui pèsent 12 à 14kg.

Photo de loutre

patte loutreLa loutre laisse des empreintes facilement reconnaissables mesurant 6 à 7 cm de long par 6 cm de large pour les pattes antérieures et 8 à 9 cm de long par 6 cm de large pour les pattes postérieures. La loutre se déplace par petits bonds et la longueur du pas est d’environ 70 cm à allure normale et 50 cm à allure lente.
Elle laisse souvent des crottes sur des promontoires (pierres, souches, berges…) qui ont une odeur forte et contenant des restes de poissons comme des écailles et des arrêtes. On appelle les excréments de la loutre des d’épreintes.

Habitat et distribution

La loutre vit dans une grande diversité de milieux aquatiques. On la retrouve en eau douce dans les rivières, les lacs, les marécages, les canaux et parfois même dans des fossés avec seulement quelques centimètres d’eau. Mais la loutre apprécie également les eaux saumâtres comme les lagunes mais aussi dans l’eau salée comme les côtes marines et les estuaires. Son gîte est appelé une catiche, c’est en réalité une cavité dans une berge, un arbre creux ou un simple terrier. L’entrée peut être immergée ou non et la chambre peut avoir une cheminée d’aération.

La loutre est présente dans toute l’Europe jusqu’à 1500 m d’altitude à l’exception de la Corse, la Sardaigne et la Sicile où elle est totalement absente.

image loutretimbre lutra lutraTimbre de la loutre

Mode de vie de la loutre

La loutre commune est un animal crépusculaire et nocturne qui est généralement difficile à observer dans la nature. Elle est très discrète que cela soit dans ses déplacements dans l’eau comme sur le sol. C’est un mammifère carnivore qui s’alimente majoritairement de poissons mais également de petits rongeurs comme les rats ou les mulots, d’écrevisses, d’amphibiens en tout genre, de gros insectes, de fruits et d’oiseaux. La loutre d’Europe est plutôt opportuniste et s’alimentera en fonction de ses trouvailles.

La loutre communeLa période de reproduction se déroule toute l’année. Les animaux sont sexuellement matures à partir de 2 à 3 ans. L’accouplement se déroule la plupart du temps dans l’eau et dure environ une demi-heure. La gestation dure 60 jours après lesquels la femelle va mettre bas de 2 à 4 petits que l’on appelle des loutrons et qui vont téter pendant 3 mois. A leur naissance, les petits sont couverts de fourrure mais aveugles et totalement dépendants de leur mère.

Le cri de la loutre se traduit par des sifflements ou petits cris aigus. Son espérance de vie est approximativement de 20 ans.

Protection et prédation

La loutre est protégée au niveau national, européen et international. Les populations ont fortement régressé du fait de la capture de cet animal pour sa fourrure. En effet l’homme est le principal prédateur que cela soit par sa chasse, les accidents de pêche, la circulation, la pollution, les constructions et la destruction des berges. Sur terre ses prédateurs sont également le renard, le lynx et le loup. Dans l’eau elle n’a pas de prédateur.

7 commentaires “La loutre commune, Lutra lutra

  1. laurent :

    Merci pour ce petit site sur la loutre . Moi qui suis en 6 eme je doit faire un exposer sur la loutre est la ce site m’aide beaucoup merci. Cordiallement.

  2. GUITTARD Eliane :

    Bonjour,
    Si vous pouviez me renseigner, j’aimerais bien. Il y a une semaine, ma chienne Crakotte (fox à poil dur) s’est engouffrée dans un trou de sa grosseur (forcément) au bord de l’eau et a disparu. Je l’ai entendu aboyer, un aboiement de quelque chose qu’elle a en face d’elle. Ce trou était situé dans le racines d’un gros arbre, tout au bord de l’Allier où l’eau était assez profonde. Il fallait que je fasse attention de ne pas tomber pour l’appeler. De l’autre côté des racines, toujours au bord de l’eau, un autre trou de la mm grosseur (un ballon de foot). Au bout de 2 h environ, à force de l’appeler, elle a daigné sortir. Au début on m’avait suggéré un blaireau, mais je viens de regarder la loutre ou le ragondin. Qu’en pensez-vous ? Merci de me répondre.
    PS : j’ai bien demandé à Crakotte, mais elle ne m’a pas répondu (il faut bien rire un peu !)

  3. Cheloniophilie :

    Si le trou est situer au bord de l’eau, il y a de grandes chances que cela soit un terrier de ragondin ou de loutre… généralement les blaireau et autres animaux préfèrent loger dans des endroits non innondables. Maintenant cela dépend de la grosseur du trou je vous dirai… une photo pourrait m’aider à vous répondre.

  4. ramage :

    aujourd’hui sur caumont sur durance au bord du Mourgon en cherchant mon petit chat de 2 ans (petite chatte) ( vers 20 heure) je suis tombez sur une loutre d’Europe hors de l’eau qui a ensuite plongez dans un trou a raz de l’eau (environ 30% sous l’eau!) j’ai attendu quelque minute environ 15 et sans aucun bruits elle est ressortie doucement d’abord la tête tous en avançant et ensuite j’ai pu constater sa taille et son aspect (effectivement c’était bien une loutre et non un ragondin ( physiquement différent et surtout la queue!)
    je suis surpris d’en apercevoir dans cette partie de France;

  5. Christian19 :

    Bonjour
    Ce matin en me rendant faire du VTT sur la commune de Cosnac arrondissement de Brive la gaillarde j ai découvert une loutre qui avait été tuee par un véhicule en bordure du Rd 162
    Étant un passionné de la nature je n avais jamais entendu parler de la présence de ces animaux dans la region de Brive -19-

  6. Pier :

    L’auteur de ces fiches sur la Loutre, que je félicite, car elles sont très instructives, est un certain Bruno G.
    Mais G., c’est qui ? et en quelle année ces fiches (sur 32 pages) ont-elles été publiées. Grand MERCI !

  7. Bruno G :

    Bruno Goellner.
    Auteur et webmaster du site.
    Merci beaucoup et sachez que les fiches ont évoluées grâce aux commentaires constructifs des internautes.

    Cordialement

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici