Genette

Profil de la genette

Classification

Classe : Mammalia (Mammifère)
Ordre : Carnivora (Carnivore)
Famille : Viverridae (Viverridé)
Genre : Genetta (Genette)
Espèce : Genetta genetta
Nom commun : Genette

Description de la genette

La genette est un petit mammifère carnivore de la taille d’un chat. Elle a un corps élancé, de courtes pattes et une longue queue cylindrique. A taille adulte, elle mesure 40 à 56 cm de longueur avec une queue atteignant 45 cm de longueur en moyenne. La hauteur au garrot de la genette est d’environ 15 à 20 cm. On notera que le mâle est généralement plus grand et plus lourd que la femelle. Le poids de ce petit mammifère est compris entre 1,2 et 2,8 kg mais il varie également en fonction du territoire qui peut être plus ou moins riche en proies.

La genette a une petite tête triangulaire et allongée avec à son extrémité un museau pointu muni de petites vibrisses blanches. Ses oreilles sont petites et mesurent jusqu’à 4,5 cm. On notera la présence de marques faciales noires sur le museau, blanches devant et au dessus des yeux. Elle possède un pelage assez rude de couleur gris-châtain avec de nombreuses taches noires sur tout le corps à l’exception de la partie ventrale qui est totalement beige ou blanche. La queue possède quant à elle 8 à 10 anneaux de couleur noire. Ses courtes pattes sont généralement plus sombres que le reste du corps.


La genette possède 40 dents dont 20 sur la partie supérieure de la mâchoire et 20 sur la partie inférieure.

C’est un animal particulier qui a des pattes avant de plantigrades et des pattes arrière de digigrades. Il laisse des empreintes semblables à celles du renard mais de tailles plus petites (3,8 x 3,8 cm au maximum). Il  a 5 doigts (seulement 4 sont visibles sur l’empreinte) munis de griffes recourbées et pointues.

Genette attaque

Attaque d’une genette

Habitat genette

Nid d’une genette

Aire de répartition et habitat de ce carnivore

Originaire d’Afrique du Nord, la genette a été introduite par l’homme en Europe probablement à cause de la domestication de plusieurs spécimens. Aujourd’hui elle est présente dans la quasi-totalité du territoire français (à l’exception du nord de l’Ile de France), en Espagne, aux Baléares, au Portugal, au Maroc, en Algérie et en Tunisie. On note la présence de spécimens isolés en Suisse, en Allemagne et en Belgique.

La genette apprécie divers types de biotope allant des paysages ouverts aux forêts. On la retrouve plus régulièrement dans le maquis, les taillis et les zones boisées à végétation abondante. Plusieurs observateurs indiquent que la présence d’eau, de rochers et de végétation dense sont les principaux facteurs de sa présence. En Afrique, elle fréquente d’avantage les savanes sèches. Elle a été signalée en montagne jusqu’à 2500 m d’altitude.

Mode de vie de la genette

Genette nature

Genette en milieu naturel

Principalement diurne et crépusculaire, la genette est un animal très discret et difficilement observable par l’homme. Elle passe ses journées à se cacher dans les arbres et la végétation où elle peut dormir tranquillement. Elle est solitaire et aussi sédentaire à l’exception des mâles qui se déplacent sur de moyennes distances (20 à 40 km). Les genettes ont des territoires allant de 0,5 à 3 km² qu’elles vont défendre des intrusions d’individus de même sexe. Par contre elles acceptent les spécimens de sexe opposé en dehors de la période d’élevage des jeunes.

Essentiellement carnivore, le régime alimentaire de la genette est composé de petits rongeurs comme les souris et les mulots, de rongeurs et lagomorphes de tailles moyennes comme les écureuils, les loirs et les lapins, d’oiseaux, de reptiles et d’amphibiens mais également de poissons et de charognes. Comme le chat sauvage, elle consomme en très petite quantité quelques végétaux.

C’est une très bonne chasseresse qui n’aime pas la chasse à l’affût et préfère l’approche pour attraper ses proies sur le sol comme dans les arbres. Elle peut les tuer en les mordant mortellement à la nuque mais comme les chats, elle peut également jouer un peu avec avant de les tuer.

Il n’y a pas de période de reproduction particulière, les mâles peuvent être en rut toute l’année. La copulation se déroule la nuit et dure en moyenne 3 à 5 minutes et va se répéter plusieurs fois. La gestation dure 68 à 75 jours au terme desquels elle va donner naissance de 1 à 4 petits. Les femelles peuvent avoir une à deux portées par an. A la naissance, les jeunes genettes sont poilues, mais sourdes et aveugles. Elles mesurent 22 à 26 cm et pèsent 60 à 81 g.

L’espérance de vie de la genette en milieu naturel est estimée à une dizaine d’années et en captivité à 15 ans. La maturité sexuelle est atteinte à 2 ans.

Prédation et protection

La genette n’a pas beaucoup de prédateurs mis à part le lynx et le loup gris qui sont relativement rares en France mais également le grand-duc d’Europe qui tue beaucoup plus d’individus.

La genette commune est protégée au niveau européen par une directive datant du 21 mai 1992 mais également au niveau français par un arrêté ministériel datant du 17 avril 1981 qui la protège totalement sur le territoire français.

Publicités