La martre est sûrement un des mammifères les moins connus par la plupart des gens, on l’appelle Martre des pins ou encore Martre commune. Très discrète, elle est très difficile à observer en milieu naturel. De plus elle devient de plus en plus rare sur le territoire français alors qu’elle est importante dans la régulation des populations de petits gibiers.

Nous allons vous présenter cette espèce dans différentes parties :

La description de la martre Sa distribution et son habitatLe mode de vie des martres des pins La protection de Martes martes Les photos de martresLes vidéos sur la martre


Martre des pins

Profil de la martre des pins

Classification

Classe : Mammalia (Mammifère)
Ordre : Carnivora (Carnivore)
Famille : Mustelidae (Mustélidé)
Genre : Martes (Martre)
Espèce : Martes martes
Nom commun : Martre des pins

Description de la martre

C’est un petit mammifère de 40 cm de longueur pour une hauteur au garrot d’environ 15 cm. Elle ressemble un peu à la fouine en légèrement plus grande. Son poids moyen est de 1.2 kg mais peut atteindre 1.8 kg. Elle a une longue queue touffue mesurant 20 cm de long.

Elle a une petite tête, un museau pointu, un corps mince, des oreilles de taille moyenne (3 à 5 cm), de petites pattes assez trapues ainsi qu’une fourrure épaisse et douce. Son pelage est brun sur le dos et la partie ventrale ainsi que la gorge sont jaunâtres contrairement à la fouine dont la couleur de la bavette est blanche.

La martre a 38 dents dont 18 sur la mâchoire supérieure et 20 sur la partie inférieure.

Les sous-espèces de Martes martes

Aujourd’hui on recense 8 sous espèces de martres des pins:
Martes martes mardi, Martes martes borealis, Martes martes Latinorum, Martes martes Lorenzi, Martes martes minoricensis, Martes martes notialis, Martes martes ruthena, Martes martes uralensis.

Timbre martre des pins Timbre martre des pins Timbre martre des pins
Empreinte martre

Empreintes de la martre des pins

Chaque patte possède 5 doigts munis de petites griffes non rétractiles. Les empreintes laissées par la martre des pins ressemblent fortement à celles de la fouine (en légèrement plus grosses), 4 doigts sont toujours visibles (le cinquième légèrement ou pas du tout) et les griffes sont bien marquées dans le sol. La taille d’une empreinte varie entre 4 et 5 cm de long comme de large.

Les excréments de la martre sont de forme cylindrique et mesurent 8 à 10 cm de long pour environ 1,3 cm de diamètre. On remarque qu’ils sont légèrement spiralés et effilés à l’une des extrémités.

Habitat et distribution

La martre des pins vit dans les forêts denses (forêts de conifères ou forêts mixtes). On la retrouve parfois en lisière des bois mais elle ne fréquente que très peu les lieux dégagés car les proies sont moins abondantes. On la retrouve en montagne à la limite des arbres jusqu’à 2000 m d’altitude.

On la rencontre dans toute l’Europe à l’exception du Portugal, du sud et centre de l’Espagne et son aire de répartition s’étend jusqu’à l’ouest de la Russie.

Mode de vie de la martre des pins

Martre des pins

Photo d’une martre des pins debout

C’est un animal nocturne qui peut être très actif à l’aube et au crépuscule. Il est très agile et passe beaucoup de temps dans les arbres et y il dort parfois (creux dans l’arbre, nid d’oiseaux ou de rongeurs). La martre se déplace par bonds et chasse ses proies dans les arbres comme au sol. Son régime alimentaire est constitué d’oiseaux, de petits rongeurs, de lapins de garenne, de petits lièvres, d’amphibiens, d’insectes ou encore de fruits. Elle est aussi un charognard et on estime que les charognes représentent près de 30% de son alimentation en hiver.

Les martres sont des animaux solitaires qui ne se rencontrent que pendant la saison des accouplements. La période du rut a lieu pendant l’été, les mâles vont s’accoupler avec les femelles. Comme pour le blaireau, l’implantation de l’ovule fécondé est différée. C’est seulement au mois de février que l’embryon va se développer. Après une gestation d’un mois et demi, entre avril et mai, la femelle va donner naissance entre 2 à 7 petits (généralement 3) qui seront aveugles, dotés d’une petite fourrure claire et surtout totalement dépendants de leur mère. Ils vont boire le lait de leur mère (qui dispose de 4 tétines) et ne seront sevrés qu’après 9 à 10 semaines.

L’espérance de vie des martres des pins est estimée à 16/18 ans seulement la moyenne actuelle serait plutôt de 6 à 7 ans. La maturité sexuelle est atteinte à 13 mois pour les femelles et seulement 2 ans pour les mâles.

Protection et prédation de ce petit mammifère

En France la première cause de raréfaction de la martre est la chasse. En effet dans certains départements elle est assimilée à un animal nuisible car elle s’alimente beaucoup du gibier d’élevage que les chasseurs introduisent en milieu naturel, pour la chasse. Autrefois, elle a également été chassée pour sa douce fourrure. Hormis l’homme ses prédateurs sont le renard roux, le loup gris et l’aigle royal.

Ne pas confondre la martre des pins eurasienne de la martre d’Amérique.

Les photos des martres des pins

Martre des pins

Photo d’une martre des pins dans un arbre

Martre

Photo d’une jeune martre des pins dans l’herbe

Martre des pins

Photo de la martre des pins sur un tronc

Martre des pins

Photo d’une martre des pins

Martre grimpe

Photo d’une martre sur une branche

Les vidéos sur la martre

Vidéo martre

Martre des pins au crépuscule

Martre en forêt

Martre dans les bois

Martre dans une prairie

Observation d’une martre en prairie

Publicités